Historique

Monsieur Rock Morel, fondateur et président de SÉMA, commence sa carrière au Canadien National, où il travaille dans le département des ponts et des structures pendant 17 ans, avant de créer SÉMA. Au milieu des années 1990, dans le but de rationaliser leurs activités, les chemins de fer de catégorie 1 se départissent de différentes subdivisions, qui deviennent la propriété d’exploitants indépendants (chemins de fer d’intérêt local). À l’époque, ces chemins de fer ne disposent pas des ressources nécessaires à l’interne pour assurer la gestion de leurs structures. Rock Morel a alors l’idée de fonder SÉMA, une entreprise offrant des services de gestion de structures clé en main (inspection, ingénierie, construction et entretien) à l’industrie ferroviaire au Canada.

SÉMA démarre ses activités en 1996 dans l’Est du Canada, plus précisément au Québec, au Nouveau-Brunswick et dans l’Est de l’Ontario. Elle offre alors des services d’inspection et d’entretien de structures ferroviaires aux exploitants des chemins de fer d’intérêt local. Sa réussite lui permet de prendre de l’expansion, de sorte à créer les différentes sociétés exploitantes et à fournir des services partout au Canada.

SÉMA se spécialise désormais dans la planification, l’ingénierie et la construction d’infrastructures ferroviaires. Par conséquent, elle est bien au fait des exigences particulières associées à la prestation de services directement aux grands chemins de fer et aux chemins de fer de transit. Grâce au travail assidu, aux compétences et au professionnalisme de son équipe, SÉMA, qui a connu des débuts modestes, compte maintenant plus de 100 employés à temps plein spécialisés dans les infrastructures de transport ferroviaire. Elle a réalisé des travaux dans presque toutes les provinces canadiennes et dans un territoire du nord-ouest.